Le métier d'orthophoniste

L'orthophoniste est habilité à traiter tous les troubles de la voix, de la parole ou du langage oral ou écrit.

Cette dernière doit être dotée d'un grand sens pédagogique et d'une bonne communication au quotidien, car sa profession est essentiellement basée sur les relations humaines.

Quel est le rôle d'une orthophoniste ?

L'orthophoniste (issu du latin ortho : correct et phonè : voix) est un praticien spécialisé dans la communication liés à des troubles du développement du langage.

Il intervient auprès de personnes en difficulté de la voix, la parole et le langage.

Role orthophoniste

Il doit être capable d'évaluer et de prendre en charge différents troubles :

Langage oral :
  • Troubles d'articulation
  • Retard de parole
  • Retard de langage
  • Dysphasie (troubles du développement)
Langage écrit :
  • Dyslexie (trouble spécifique de la lecture)
  • Dysgraphie (trouble spécifique de l'écriture)
  • Dysorthographie (trouble spécifique de l'orthographe)
  • Dyscalculie (trouble spécifique du raisonnement logico-mathématique)
Troubles de la phonation et de la voix :
  • Bégaiement (trouble au niveau du rythme de la parole)
  • Dysphonie fonctionnelle (trouble de la voix par une mauvaise utilisation des organes vitaux)
  • Dysphonie organique (trouble de la voix dus à une atteinte des organes phonateurs)
Handicaps :
  • Surdité
  • Troubles Envahissants du Développement (TED comme par exemple, l'autisme)
  • Infirmité Motrice Cérébrale (troubles de la posture et du mouvement)
Troubles neurologiques :
  • Aphasie (trouble au niveau du langage)
  • Dysarthrie (trouble de la parole)
  • Maladies dégénératives (maladie d'Alzheimer)
  • Dysphagie (trouble de la déglutition)

Ce métier très passionnant demande à l'orthophoniste d'avoir une grande capacité d'écoute, de discrétion dans toutes situations, une capacité à travailler avec les enfants et des aptitudes à la créativité.

En effet, lors de la rééducation orthophonique, le professionnel du langage doit trouver des supports ludiques (livres, petits jeux, images), qui motiveront l'enfant pour une meilleure guérison du trouble.

Très souvent, suite au bilan orthophonique établi par le médecin prescripteur, l'orthophoniste effectue le travail, étape par étape, tout en respectant le rythme de la personne et en traitant le trouble à la base.

Selon son secteur d'activité, cette dernière peut travailler auprès de jeunes enfants, d'adultes, de personnes handicapées, malentendantes ou âgées.

Quelles sont les questions qu'il faut se poser avant de se diriger vers cette profession ?

De nos jours, l'exercice du métier d'orthophoniste est plus qu'une profession, mais est une réelle vocation !

L'envie de devenir orthophoniste est généralement un projet longuement réfléchi.

De plus, cela peut dépendre d'autres raisons personnelles comme par exemple, la profession d'une personne de sa famille (parent, soeur,...), un projet professionnel suite à un stage scolaire,une reconversion professionnelle, l'envie d'aider l'autre...

Bien que le métier d'orthophoniste soit enrichissant et apporte un épanouissement professionnel, il dispose de certaines contraintes. L'une des seules difficultés de ce métier est la surcharge de travail très intense.

En moyenne, elle travaille environ 51 heures par semaine, ce qui leur demande une bonne organisation, afin de concilier vie familiale et professionnelle.

Avant de se diriger vers toute profession, il est important de se poser quelques questions :

  • Suis-prête à passer un concours de grande sélection ?
  • Si j'échoue au concours, suis-je prête à persévérer peut-être pendant plusieurs années ?
  • Suis-je consciente vraiment des difficultés de ce métier ?
  • Si j'obtiens mon concours, où vais-je exercer ce métier ?

Quelles sont les évolutions de carrière d'une orthophoniste?

Les perspectives de carrière du métier d'orthophoniste ainsi que ses spécialisations sont extrêmement variées :

  • Après quatre années d'expériences professionnelles, l'orthophoniste exerçant à l'hôpital peut préparer pendant une année, le diplôme de cadre de santé. Dès l'obtention de son concours interne, celle-ci peut travailler en tant que formatrice auprès d'étudiants orthophonistes ou occuper un poste de hautes responsabilités dans un service de l'hôpital.
  • Une autre évolution de carrière est possible. Dans chaque établissement, les orthophonistes cadres de santé peuvent passer le concours professionnel d'orthophoniste cadre supérieur de santé, à la condition d'avoir exercé au moins trois années en tant qu'orthophoniste cadre de santé.
  • Le métier de directrice de soins est accessible par concours interne pour les orthophonistes cadres et cadres supérieurs de santé.

De plus, dans cette profession, ils existent trois types de spécialisations :

  • Le Diplôme Universitaire déficience auditive de l'enfant à Besançon
  • Le Diplôme Universitaire dysphonies et thérapeutiques vocale en phoniatrie à Besançon. Ces différentes spécialisations permettent d'avoir des notions essentielles en ORL pédiatrique et ainsi d'avoir une grande connaissance sur l'audiophonologie de l'enfant, c'est-à-dire sur les troubles du développement du langage, le bégaiement, les dyslexies,...
  • Le Diplôme Universitaire thérapie comportementale et cognitive à Lyon est une spécialité destiné à des professionnels de santé mentale qui auparavant, ont une formation en psychologie et qui ont exercé une activité thérapeutique ou bien dans la recherche clinique.